Dans les brumes épaisses de Londres, un Jeu fait trembler la capitale, un Jeu où chacun peut participer et ainsi devenir le nouveau Maître... A qui le tour ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☼ La Vie à l'époque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master Of Game
Admin
avatar

Fonction : Fondateur/trice
Messages : 15
Rang Social : Classe Populaire
Statut Marital : Célibataire

MessageSujet: ☼ La Vie à l'époque   Lun 26 Déc - 14:43

Selon votre niveau de richesse initial, le rang social de vos parents et l'endroit où vous êtes venu au monde, votre vie sera radicalement différente.

Les personnes nées de la Noblesse, de l'Aristocratie ou des "nouveaux riches" vivent dans le luxe, possèdent de vastes manoirs, des terres, des métiers honorables, tels que juges, comptables, notables, commerçants importants, avocats, médecins réputés, scientifiques, professeurs de grandes universités, politiques, conseillers... Cependant, il ne faut pas perdre de vue que tout cela ne représente qu'une petite partie de la population. La grande majorité des Londoniens, et des Anglais de façon générale, vivent dans une très grande misère. Les mauvais quartiers sont légions contrastant férocement avec les quartiers plus huppés et privilégiés, où vivent les habitants fortunés.

L'espérance de vie oscille aux alentours de soixante-dix ans, sachant, bien entendu, qu'une personne dans la misère a bien plus de chance qu'une personne fortunée de mourir bien avant d'atteindre cet âge. Les classes moyennes et populaires sont bien plus exposées aux maladies et épidémies, aux accidents de travail ou au danger de vivre au contact de voleurs, brigands et autres criminels laissés en liberté par une police peu préoccupée de faire régner l'ordre dans les bas quartiers. De ce fait, la mortalité infantile est encore très élevée et il est rare de voir de jeunes gens en belle forme et santé s'ils sont issus de quartiers populaires.

Cependant, les nouveaux principes en médecine et hygiène de vie se font plus ressentir. Bien que ce ne soit pas souvent une priorité, les populations peuvent aller facilement se laver dans les refuges et se rendre dans les centres médicaux pour obtenir une assistance. Les hôpitaux fleurissent un peu partout, cependant, les frais des médecins restent très élevés. Des équipes municipales font de leur mieux pour maintenir les rues propres et en bon état, y mettant plus de zèle dans les quartiers plus riches. L'alcoolisme est très présent dans les quartiers populaires, que ce soit des alcools locaux, comme la bière, l’absinthe, le vin, la goutte, ou, en bien plus cher, des alcools importés des autres pays du monde.

Les apothicaires vendent librement des drogues et narcotiques, comme l’opium et le laudanum, pour lutter contre diverses douleurs ou envoyer les clients "rêver" dans un autre monde. Même les enfants peuvent y avoir accès, ces drogues étant utilisés comme des médicaments au même titre que les plantes médicinales et autres médicaments industriels. Il n'y a aucune notion de "Se droguer est mal", car ce n'est là qu'un moyen comme un autre de se soigner.

_________________
En cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://masterofgame.forumactif.com
 
☼ La Vie à l'époque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» documentation peinture époque napoléonienne
» [Manga] COBRA Jump Comic première édition d'époque.
» Pubs d'époque
» MVS : les prix à l'époque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Of Game :: Aux portes de Londres :: Charte du Forum :: Aide Historique-
Sauter vers: